Day 1 : Recife

coupe-du-monde-2014-bresil-7Arrivée à bon port : la ville de Recife pour les 5 prochains jours!

coupe-du-monde-2014-bresil-8Camouflage! (^∇^)

Il n’y a rien de pire dans un pays étranger que de ressembler à un touriste car on devient une proie facile. Recourir à un camouflage, tel qu’il soi, donnant l’illusion d’être une locale est le meilleur moyen d’éliminer au moins 50% des problèmes qui peuvent se profiler lorsqu’on est hors de son pays d’origine.  Une démarche assurée, même si on ne sait pas où on va, éviter les endroits inconnus la nuit,  faire attention aux gens que l’on fréquente, rester sur ses gardes, enlèvent, selon mon expérience, à eux seuls 40% de risques supplémentaires. Ainsi, on doit se préoccuper seulement des 10% de risques qui restent c’est à dire la part d’inconnu et d’imprévus que rien ne permet de prévenir. C’est déjà plus facile à gérer et permet en général de passer des vacances sans encombres même dans un pays dit “dangereux”. On verra comment ma théorie, déjà utilisée en Afrique, fonctionne au Brésil.

coupe-du-monde-2014-bresil-11

Les sandales ici au Brésil sont fun! J’ai craqué pour celles de la marque Ipanema, représentant le Japon.