Day 3 : direction la Pennsylvanie

L’objectif du voyage : traverser les Etats-Unis d’est en ouest avec pour grandes étapes Chicago, la mythique route 66, Las Vegas et Santa Monica avant de repartir via San Francisco. Un périple de plus de 4500 km.

L’objectif du jour : traverser la moitié de l’état de Pennsylvanie via l’interstate 80 West et arriver à State College une des villes les plus sûres des États-Unis.

Après avoir récupéré la moto dans le New Jersey, il n’y avait pas de meilleur point de départ pour ce Road trip à moto qu’une magnifique vue sur Manhattan du Hamilton Park de Weehawken.

image

image

Avant une telle aventure, il y a toujours une certaine appréhension du fait de l’inconnu. Une fois lancé, on n’y pense plus! On trace sa route. Cela remonte à 13 ans la dernière fois que j’ai emprunté les routes américaines, c’était entre Los Angeles et Las Vegas. Cela met un peu de temps avant de bien se remémorer le fonctionnement de la signalisation surtout lors du changement d’autoroute. Mais après quelques erreurs, on prend vite le pli car sinon il faut rebrousser chemin. Le GPS intégré au iPhone s’avère être un allié très utile pour ce type de voyages.

En cours de route, les plaines et les forêts se succèdent et avec, le changement d’altitude et de température. À moto je suis encore plus sensible au changement de température. Il fait plus froid dès qu’un nuage passe devant le soleil, ou encore entre 2 bois, voir même au dessus des ponts sous lesquels coulent une rivière. On ressent son environnement avec son corps tout entier et les sens sont eux aussi mis à contribution.
Les odeurs, bonnes et mauvaises s’enchaînent sans fin provoquant parfois une sensation de déjà vu. On en prend aussi plein la vue avec les couleurs, les fermes, les champs de maïs à perte de vue, les cerfs, le tout au son d’une Harley Davidson Softail Heritage.

image

Le bémol, c’est que niveau repas, il n’y a que des fast-foods dans les aires de repos.  Résultat : poulet frit au déjeuner.

Dans l’ensemble, aucun incident majeur au cours de la journée, juste le ticket du péage que n’a pas été édité donc je pense que j’ai payé plein pot lors du passage à la caisse. L’hôtel a pu être réservé sur place. Ce premier jour, avec son trajet de 373 km, pour arriver a State College, fut épuisant mais inoubliable.

Gain de miles Flying Blue du jour : + 1353 miles